scanr.png

100% Jeunes : les jeunes ont la parole !

Mercredi, 3 Juin 2020

En mai, le troisième groupe du projet 100% Jeunes a participé à l’atelier d’écriture Scan-R. Avec une équipe de journalistes et d’animateurs, les jeunes NEET (qui ne sont ni étudiant.e.s, ni employé.e.s, ni stagiaires) se sont raconté.e.s, confié.e.s sur leur vécu et leur expérience du Coronavirus. Le résultat de l’expression d’une jeunesse aussi créative que déterminée, ici !

Le Covid-19, la routine imposée par le confinement, le mode de vie au ralenti amènent ces jeunes à réfléchir et développer leurs compétences.

« Comme tous les matins et ce depuis quelques semaines lors du petit déjeuner, c’est tasse de thé,  pain grillé et je lis les actualités. Cette période où le monde entier s’est serré les coudes pour contrer cette pandémie, m’a permis d’élargir mes connaissances. » (D., 19 ans)

Durant l’activité d’écriture, ils/elles échangent leurs expériences, apprennent des outils pour  s’exprimer par écrit et font le bilan. La plupart, marqué.e.s par le harcèlement moral dont ils ont été victimes ou témoins sur les bancs de l’école, témoignent. 

« Le jour de la rentrée scolaire, il y avait cette fille de 15 ans qui était très timide, L.. Mais on est tous un peu timide la première fois avec un groupe de jeunes. Par exemple, moi, j’ai l’habitude de garder ma capuche quand je connais pas les gens.

Tous les jours, L. se faisait insulter. Il disait qu’elle mangeait du chien et du chat. Quand on devait faire des groupes pour un travail en classe, L. se retrouvait toujours toute seule, sans ami. J’avais déjà remarqué qu’elle ratait certains cours comme éducation physique ou encore les présentations devant la classe et toutes les activités liées à un travail de groupe. Le jour de mon anniversaire, j'ai invité toute la classe. Tout le monde était là sauf L..

Un jour, j’étais en retard et mon prof m’a mis en travail de groupe avec L. Elle est venue travailler chez moi sur notre présentation. Elle était moins timide la deuxième fois. C’est là que j’ai tout découvert : dans les conversations de son téléphone, il y avait énormément d’insultes sur sa famille, son physique. Elle recevait aussi des vidéos porno. Certains la suivait après les cours et lui ont déjà donné plusieurs coups ou lui ont craché dessus. Elle m’a dit qu’elle n’en pouvait plus. Elle n’avait jamais rien dit à personne même aux profs. Elle avait vraiment peur de ces jeunes. Je ne savais pas quoi faire pour qu'ils arrêtent. Alors je lui ai supprimé son compte Facebook. C’était comme un nouveau départ pour elle. Puis j’en ai parlé aux profs. L. a été convoquée, mais elle ne voulait pas parler, elle avait peur. Je l’ai forcée. Elle a fini par aller chez le directeur et a parlé. Les jeunes ont été renvoyés définitivement de l’école. Les parents ont également porté plainte contre eux. Aujourd’hui, L. assiste au cours d’éducation physique. » (B., 18 ans)

Une expérience enrichissante et appréciée par les jeunes, pour qui s’exprimer s’apparente à un processus trop rare qui pourtant les soulage. 

« J’ai trop aimé l’atelier ! Je suis très content et je me sens très bien parce que j’ai raconté tous mes problèmes liés à mon handicap et le harcèlement que j’ai subi à l’école, c’était très sympa, vraiment ! J’ai trouvé un soulagement psychologique et je vous remercie beaucoup. » (T., 19 ans).

100% Jeunes leur permet de découvrir des outils et d’en faire de nouvelles opportunités pour imaginer et dessiner de nouvelles pistes pour passer du rêve à la réalité et ainsi, concrétiser davantage leurs projets personnels et professionnels.

Scan-R

Scan-R est un projet de société, de prévention sociale à la fois pédagogique et médiatique financé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il propose des ateliers d’écriture aux structures rassemblant des jeunes de 18 à 25 ans – en particulier aux plus exclu.es (Maisons de Jeunes, Prisons, AMO, Kot à projet, écoles, MADO, hôpitaux psychiatriques, services d’accrochage scolaire…) encadrés par un animateur ou une animatrice associé.e à un.e journaliste. Les écrits produits pendant ces ateliers sont, le plus souvent, publiés sur leur site ou ceux de leurs partenaires médiatiques qui permettent de porter, plus loin, plus haut, l’expression de cette jeunesse trop peu entendue.

100% Jeunes

100% Jeunes est un parcours inédit d’accompagnement individuel et collectif, gratuit, ouvert à tou.te.s les jeunes bruxellois.e.s qui ne sont NI à l’emploi, NI en formation, NI à l’école (NEET), âgé.e.s de 18 à 29 ans. Coordonné par PLS, le parcours est suivi par une équipe d’acteurs pluridisciplinaires qui mettent leur intelligence collective au service du projet de chaque jeune. 

Trois rentrées sont organisées par année, la prochaine aura lieu en septembre 2020. Prenez contact avec Marie Canivet, Chargée du projet, par mail ou par téléphone (+32) 0471/91.81.14.

Thématiques: 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci