Idahot, celebrate love

IDAHOT 2020 : Faites entendre votre voix!

Vendredi, 15 Mai 2020

Il y a 30 ans, le 17 mai 1990, l'OMS retirait l'homosexualité de la liste des maladies mentales. Trois décennies plus tard, elle reste pourtant condamnée sociétalement, voire pénalement, en de nombreux endroits. La date du 17 mai est depuis lors devenue celle de la Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie (IDAHOBIT, selon son acronyme anglais). POUR LA SOLIDARITÉ-PLS saisit cette occasion pour célébrer la diversité et pour rappeler la nécessité de mener la vie dure aux stéréotypes et préjugés plutôt qu'aux personnes qui en font arbitrairement l'objet ! C'est également l'occasion de vous présenter le nouveau projet européen RainboW.

Aujourd'hui célébrée dans 130 pays à travers le monde, la Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie marque l'ampleur d'une lutte en faveur de la diversité et des droits des minorités.

Les discriminations et violences subsistent ...

Même dans les pays autorisant légalement le mariage homosexuel ou la conversion de genre, les personnes LGBTQI+ font face à des discriminations dans des domaines aussi divers que l'emploi, l'administration, la santé, ... De nombreux stéréotypes sont encore ancrés dans nos sociétés hétéro-normées et renforcent les préjugés à l'origine de ces discriminations. 

En 2019, l'eurobaromètre sur l'acceptation sociale des personnes LGBTQI+ en Europe montrait qu'encore 53% des Européen-ne-s interrogé-e-s considèrent que les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle sont répandues. Ce nombre s'élève à 48% pour ce qui est des personnes transgenres et 39% pour les intersexes. 

Eurobaromètre 2019, acceptation LGBTQI+, infographie

Dans une déclaration conjointe parue le 14 mai 2020, Víctor Madrigal-Borloz, l'Expert indépendant sur protection contre  la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre, a annoncé, concernant la crise actuelle liée au COVID-19: 

Les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les trans et les personnes de genre divers, qui sont représentées de manière disproportionnée dans les rangs des pauvres, des sans-abri et des personnes sans soins de santé, seront profondément touchés par la pandémie et, si nous ne prenons pas des mesures urgentes, cet impact se fera sentir sur plusieurs générations

Il a également noté que la pandémie était utilisée dans certains pays pour persécuter des minorités déjà marginalisées et vulnérables.

... Mais le combat persiste

Malgré la situation actuelle, excluant tout évènement public de grande ampleur tel que la Pride, habituellement organisée autour de cette date symbolique, plusieurs initiatives ont été mises en place afin de poursuivre le combat contre l'homophobie et la transphobie : 

  • En Allemagne, le Flashmob traditionnel aura lieu en ligne;
  • En Espagne, chants et musiques raisonneront en soutien aux personnes LGBTQI+;
  • En Belgique, des drapeaux arc-en-ciel flotteront devant plusieurs façades; la Roze Huis et Unia ont collaboré à l'organisation d'une semaine de "Pride Poetry"
  • Au Luxembourg, Amnesty International a lancé une pétition pour soutenir IouliaTsvetkova, artiste et militante féministe russe, victime de poursuivre et de harcèlement pour avoir défendu les droits des femmes et des personnes LGBTQI+;
  • En Écosse, LGBT Scotland propose un atelier numérique interactif, le LGBTI World Tour, pour découvrir les monuments dédiés aux personnes LGBTQI+ dans le monde, ainsi que leurs vies et accomplissements;
  • En Italie, une campagne propose d'envoyer des dessins représentant le combat contre les discriminations pour les publier sur les réseaux sociaux.

Celebrate gender freedom

 

Le confinement n'a pas émaillé la force vive de cielles qui militent au quotidien pour la reconnaissance de la liberté de toutes les minorités sexuelles, de genre et corporelle. Une vaste campagne "Breaking the silence" invite les personnes dont l'orientation sexuelle ou l'identité ou l'expression de genre est encore taboue à faire entendre leur voix en faisant un maximum de bruit en ce 17 mai 2020. 

 

 

 

 

 

 

Des posters "Celebrate the love" et "Celebrate Gender Freedom" sont disponibles sur le site may17.org.

 

À son niveau, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS s'investit en faveur de l'égalité et de la non-discrimination en promeuvant l'approche intersectionnelle: dans le cadre du projet européen RainboW, il s'est associé à des partenaires de différents pays pour améliorer l'accueil et l'orientation réservés aux personnes LGBTQI+ qui ont fui leur pays pour trouver asile en Europe. Il s'agit d'un enjeu crucial quand, comme PLS, l'on s'engage et l'on oeuvre en faveur une Europe plus solidaire!

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci